Chez la femme enceinte

Comme la grossesse modifie la posture et la position des organes à l’intérieur du corps de la future mère, un traitement ostéopathique pendant la grossesse permet d’éviter ou de diminuer les maux de dos, les douleurs au pubis, les migraines, les maux de tête, les engourdissements des mains, les œdèmes, les troubles digestifs et la fatigue.

L’ostéopathe réharmonise la cohabitation entre la mère et l’enfant. Il prépare la femme enceinte pour l’accouchement, en travaillant la mobilité du bassin, du périnée et de l’utérus.

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Chez le nourrisson

La naissance est le premier traumatisme physique du nourrisson et peut laisser des séquelles qui tarderont à se manifester. Les os du crâne, le thorax, l’abdomen et le bassin de l’enfant peuvent souffrir de la grossesse et de la délivrance. Chaque naissance devrait être suivie d’un examen ostéopathique attentif pour faciliter le développement du bébé.

L’ostéopathe peut aider à régler les problèmes suivants :

  • Difficultés à téter
  • Régurgitations importantes, reflux, coliques, constipation
  • Torticolis
  • Déformation du crâne
  • Asymétrie dans les mouvements du bébé
  • Otites et infections respiratoires à répétition
  • Retard du développement moteur
  • Troubles du sommeil, irritabilité
©AVEC DEUX AILES - design graphique